Loading...
Beauté

Tout ce qu’il faut savoir du microshading

 

Le microshading est une technique semi-permanente avancée qui ajoute de la densité et de la couleur aux sourcils, donnant un aspect maquillage. Il peut être combiné avec le microblading pour les clients à la peau grasse pour un look naturel ou pour les clients avec peu ou pas de poils qui veulent des sourcils plus fournis.

Les sourcils en poudre sont uniquement du microshading. Une aiguille et une machine insèrent des pigments dans la couche supérieure du derme pour créer des micro-points qui ont un effet poudré sur les sourcils. Cette technique convient à tous les types de peau. Elle offre une grande rétention et nécessite moins de retouches. Les sourcils guérissent de 80 à 90 % plus clairs.

 

Processus et avantages

Si vous avez des sourcils clairsemés ou clairs, ainsi qu’une peau sensible, le micro-ombrage peut être la solution pour vous.   ; Ce service, appelé ” effet ombré “, donne au sourcil un aspect dégradé grâce à de petits points en forme d’épingle et est désormais proposé dans tous les spas de jour du Cher-Mère.

Le micro ombrage est l’application d’un maquillage semi-permanent sur vos sourcils, en plaçant des points en forme d’épingle sur la zone du sourcil pour combler les endroits clairsemés. Cette technique ajoute une forme à votre sourcil et utilise un effet poudré pour ajouter de l’ampleur, créant ainsi un sourcil rempli.

Elle est plus douce pour votre peau que le microblading, qui utilise une aiguille à lame pour appliquer la pigmentation sous la peau. Le microblading durera de un à trois ans, avec une séance de retouche ou d’entretien nécessaire tous les 6 à 8 mois.

 

Qui devrait le faire ? 

Pour ceux qui recherchent une plénitude et une symétrie plus naturelles dans leurs sourcils, cela pourrait valoir la peine d’examiner le microblading. Dans le cas du microblading, Healy explique que l’on peut parfois remarquer de légères lignes dessinées ; dans le cas du microshading, le pigment est presque “poudré”, ce qui crée un fini plus doux et plus homogène. Donc, pour ceux qui viennent de sauter dans le train des sourcils tatoués, il est peut-être préférable d’opter pour l’ombrage ; il est plus facile de créer ce sourcil à peine rempli et de travailler jusqu’à obtenir un look complet.

La micro-ombre peut également mieux réussir pour les personnes à la peau sensible, car de plus grandes touches de pigment (comme avec l’ombrage) peuvent causer une certaine irritation. Une procédure de microshading est généralement moins douloureuse qu’une séance de microblading classique. Bien sûr, vous devez tout de même procéder avec prudence, surtout si vous avez la peau sensible : Le microshading reste une procédure de tatouage des sourcils, après tout, et il pourrait déclencher une irritation pour certains. Bien que le résultat puisse être d’apparence plus naturelle, la procédure elle-même ne l’est certainement pas – si vous cherchez des moyens entièrement naturels de faire pousser des sourcils duveteux, nous suggérons d’investir dans un sérum pour sourcils avec de l’huile de ricin ou des peptides pour stimuler la croissance des poils.

 

Microblading, Microshading et Microfeathering : Quelle est la différence ?

 

Microblading vs Microshading

La différence entre le microblading et le microshading réside à la fois dans la technique d’application utilisée et dans les résultats finaux. Pour le microblading, votre tatoueur permanent utilisera une fine aiguille pour créer des traits semblables à des poils sur votre sourcil. La taille de l’aiguille lui permet d’être plus précis dans son dessin et de créer un aspect plus naturel. Dans l’ensemble, il y a très peu de douleur, voire aucune, pendant cette procédure et le processus de récupération est assez rapide.
 

Au lieu de créer de fins traits ressemblant à des poils, le microshading (également connu sous le nom d'”effet d’ombre”) utilise de minuscules points pour remplir et épaissir les sourcils, plutôt que de simplement leur donner du volume. Si vous avez la peau sensible et que vous essayez de choisir entre le microblading et le microshading, ce dernier sera la meilleure option pour votre type de peau. 
 

Microblading vs sourcils en poudre

Un sourcil en poudre, également connu sous le nom de sourcils ombre, est très similaire aux résultats du microshading et crée une apparence similaire à celle d’un crayon à sourcils en poudre. Lorsque l’on compare les sourcils ombreux par rapport au microblading, il existe une différence essentielle : la queue du sourcil. 
 

Les sourcils poudre et ombre commencent par une couleur plus claire, puis deviennent plus foncés vers la fin. La partie plus foncée se termine soit à la plus petite pointe du sourcil, soit sur toute la longueur du fond, souvent sur une épaisseur d’environ un millimètre. Ce style de sourcils, qu’il soit appliqué par maquillage ou par tatouage permanent, est très populaire en ce moment.

 

Feathering vs. Microblading

Le microfeathering utilise la même technique que le microblading, cependant, il y a une différence. Alors que le microblading est utilisé pour l’ensemble du sourcil, le feathering est utilisé dans les zones du sourcil où il y a des plaques chauves ou des poils de rechange. La plupart des gens utilisent la mise en plume plutôt que le microblading pour l’entretien général de leur style de sourcils et des résultats réalistes. 

.